top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLa maisonnée

Trouble de sommeil


Depuis le mois de mai que nous sommes en ajustement de médication. Sevrer une pour en intégrer une nouvelle puis l’augmenter et se rendre compte qu’elle n’est pas très efficace pour mon fils. Nous devrons de nouveau sevrer et en introduire encore une nouvelle éventuellement. Bref, en ce moment, son trouble du sommeil ressort beaucoup. À 11 ans, au grand désespoir de sa mère et des gens qui s’occupent de lui, il ne fait plus ses nuits. Par là, j’entends pas juste qu’il se réveille plusieurs fois pour se rendormir. Non! Non! J’entends plutôt par là qu’il se réveille entre 1h et 2h30 du matin et que sa nuit est TERMINÉE. C’est impossible de le rendormir. Du moins, très compliqué et ça prend au-delà de 2 à 3 heures de travail, de patience et 1 million d’astuces pour y arriver. Ça c’est quand il réussit à se rendormir!

L’autre soir, il a voulu aller dormir chez un ami. Valise, médic sont prêtes à partir, tout le monde est heureux! Malgré qu’il n’en soit pas à son premier découchage, il n’a pas fermé l’œil de la nuit. Quand ma chum m’a dit qu’elle s’était levée 4-5 fois pour essayer de trouver une façon de l’endormir, je me sentais mal. Je regrettais de l’avoir laissé découcher. Ça impacte tout le monde autour de lui ainsi que lui-même. Il était brûlé. On sait bien qu’un enfant exténué ça s’endure pas et ça n’endure rien autour non plus. Malgré des petites chatouilles, de la musique douce, des changements de place, de lit, etc, rien n’a fonctionné. J’avais pitié de ma chum qui avait eu une nuit de chnoute.

Mon fils de 11 ans, jadis mon p’tit homme mais qui devient un préado, réagit exactement de la même façon avec ses grands-parents qui le prennent et le garde à coucher de façon régulière presqu’à tous les mois.


Moi c’est mon quotidien, c’est mon fardeau. C’est ma vie depuis 11 ans. Mais eux… ils n’ont pas à subir ça. Je ne veux pas que les autres subissent ça. Je connais trop bien les impacts d’une privation de sommeil sur du long terme. C’est horrible! Souvent je me demande comment je vais faire pour arriver à faire mes journées et mener une vie comme tout le monde. Tsé la fameuse roue infernale de métro, boulot, dodo? Ben moi c’est pas mal ça sans le dodo. Je ne me rappelle pas à quand remonte ma dernière vraie bonne nuit de sommeil. Solidarité à toutes les mamans de ce monde qui ne font pas leurs nuits et qui doivent s’occuper de leurs enfants jour et nuit! Ce que ça demande… Vous êtes incroyables!


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2 heures

Comments


bottom of page