top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLa maisonnée

Le visage pas de visage


Le visage de la santé mentale ou de tout autre handicap invisible n’a pas de visage particulier. C’est un visage comme vous, comme moi, comme lui, comme elle.

Les handicaps invisibles tel le trouble anxieux, la dépression, le trouble obsessionnel-compulsif, le TDAH/I, le trouble d’attachement, l’autisme «léger» et tous les troubles en dys (dysphasie, dyspraxie, dyscalculie, dysorthographie, etc.)pour ne nommer que ceux-là, n’ont pas de troisième œil dans le front et n’ont pas de démarche particulière. D’où le mot invisible. (Vous pouvez lire aussi mon texte «Les handicaps invisibles» sur mon blog www.mmelamaisonnee.com)


Une fois, j’ai partagé sur les réseaux sociaux une photo de moi tout sourire prise pendant les fêtes. J’ai eu plusieurs commentaires : «Wow té belle!», «Tu es magnifique», «Quel beau sourire!», «Un sourire qui fait tellement de bien!», etc. Bien que ces commentaires m’ont touché, ils m’ont quand même surpris et amenés une réflexion. Cette photo a été prise à un moment où je n’allais pas bien du tout. J’avais recommencé à avoir plusieurs symptômes d’épuisement. J’étais envahie, triste et j’étais complètement exténuée. Mon corps ET ma tête étaient épuisés d’être en surcharge. Une tâche m’épuisait complètement et je sentais le besoin d’aller faire une sieste pour passer à travers la prochaine tâche. C’était à ce point, oui. AUCUNE énergie malgré ma volonté.

Pourtant, sur cette photo, personne n’a vu la détresse, l’état dans lequel j’étais à ce moment. Ma grande fragilité dont je faisais preuve à ce moment-là a complètement passé inaperçu.

Je vous lance une petite réflexion sur le faux bonheur que peut refléter les réseaux sociaux bien sûre mais surtout une belle réflexion sur les défis, les difficultés que les gens doivent surmonter chaque jour ou à différents moments de la vie. La santé mentale n’a pas de visage particulier. Elle a tous les visages. Elle peut frapper n’importe qui à n’importe quel moment.

Soyez indulgents les uns envers les autres. On ne sait jamais ce que la personne en face de nous transporte dans ses bagages.

59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2 heures

Comments


bottom of page