top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLa maisonnée

Après le deuil, des deuils.

Après que mon employeur m’ait «poliment» offert de me trouver un emploi qui correspondait à mes besoins familiaux, j’ai vraiment vécu les étapes d’un deuil. Pourtant, je ne vivais pas de décès. Le deuil n’est pas seulement la mort mais une perte. Tout simplement. Les deuils font partis intégrales de nos vies. Il y en a de toutes sortes. Avec des enfants différents, il pleut des deuils. Après ma colère, ma rage que vous avez lu et sûrement ressenti dans mon texte «Injustice en 2021», j’ai vécu la déception et la culpabilité. J’avais l’impression d’avoir échoué dans ma conciliation. Je me suis sentie soudainement faible et incompétente dans mes 2 rôles : celle de la maman avec des enfants aux besoins différents et celle de la travailleuse qui ne peut manifestement pas être carriériste ou devrais-je dire celle qui comme elle ne peut être carriériste, ne peut être travailleuse non plus. Vous me suivez?


J’ai vécu la période de désespoir où je ne voyais pas d’issue et pas de solution mise à part d’arrêter de travailler ou de changer complètement de métier pour m’en aller vendeuse dans une boutique de vêtements par exemple. (notez que je ne diminue pas du tout ce métier) Je suis restée plusieurs mois à cette étape.


Aujourd’hui, je peux dire que je suis à l’étape de l’acceptation. J’ai commencé mon nouvel emploi, j’ai brisé la glace, j’ai évalué comment je pourrais m’y développer et m’y plaire. Je me suis mise en action et ça va bien. Ce n'est pas encore la passion que je connaissais et peut-être que ce ne le saura pas non plus mais en ce moment, je suis bien. Je commence l'étape de ma reconstruction. Je m'ajusterai au jour le jour.



La vie est composée de petits, moyens et grands deuils. Il faut se donner le temps dont la tête et notre corps a besoin pour faire le processus. Dans mon cas, ça l’a pris quelques mois pour passer à travers du processus et arriver à l’acceptation. Chaque personne est différente, chaque situation l’est et le temps que ça prend l’est aussi. Tenter de brûler des étapes ne sert à rien. Tenter d’en éviter ne sert à rien. Tenter d’aller le plus vite possible ne sert à rien non plus. Vous n’y échappez pas. Seul le temps fait son œuvre puis je vous dirais que lorsque vient le moment de vous mettre en action, de faire le grand saut, faites-le. Donnez-vous le coup de pied au derrière que vous avez besoin pour avancer parce qu’il en faut. Vous ne serez que surpris de voir les pas que vous ferez. N’oubliez pas : Chaque chose en son temps.


141 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2 heures

Comments


bottom of page